Erecit.com » Divers » Travail à temps partiel : les avantages et les inconvénients

Travail à temps partiel : les avantages et les inconvénients

4.9/5 - (16 votes)

Le travail à temps partiel est une forme de travail qui permet d’alterner des périodes de travail et des périodes de repos. Ce type de contrat peut être un choix ou une contrainte, mais il peut aussi être très avantageux pour les salariés. Dans cet article, nous allons voir les avantages du travail à temps partiel et les inconvénients que l’on peut rencontrer.

Travailler à temps partiel : les avantages

Avoir un travail à temps partiel peut être une alternative intéressante pour ceux qui souhaitent concilier leur vie professionnelle et leur vie privée. En effet, travailler à temps partiel est une solution idéale pour les personnes qui désirent avoir plus de liberté dans l’organisation de leurs journées. Cela permet également aux salariés de mieux gérer leur budget en fonction des revenus qu’ils gagnent.

Les salariés à temps partiel ont la possibilité d’aménager leurs horaires en fonction des contraintes et obligations familiales ou professionnelles.

Ils bénéficient également d’une flexibilité au niveau de l’organisation du travail, ce qui est essentiel pour les personnes actives qui souhaitent pouvoir s’occuper convenablement de leurs enfants ou encore profiter pleinement de sa famille. Travailler à temps partiel présente également un avantage non négligeable : il permet aux salariés qui souhaitent se former ou se reconvertir dans un autre secteur professionnel, ou encore suivre une formation, de bénéficier d’un emploi du temps flexible afin d’assister aux cours et ainsi assurer son avenir professionnel.

La rémunération des salariés à temps partiel est calculée sur la base du Smic horaire brut majorée soit 1 521 € bruts par mois sur l’année 2015 (dont 13e mois compris).

Le montant minimal annuel que doit percevoir un salarié à temps partiel est fixée par convention collective nationale applicable aux bureaux d’études techniques, cabinets ingénieries bureaux études techniques (cadres) dont relève l’intéressée (article 12-2-1).

Travail à temps partiel : les avantages et les inconvénients

Travailler à temps partiel : un compromis intéressant ?

Le travail à temps partiel est une solution envisageable pour les étudiants qui souhaitent concilier vie professionnelle et vie privée. Cependant, peut-on travailler à temps partiel toute sa vie ? Une question que se pose beaucoup d’étudiants.

Le travail à temps partiel est une forme de contrat de travail dont la durée hebdomadaire est inférieure à 35 heures par semaine.

Il permet d’avoir un revenu supplémentaire et de disposer d’une plus grande liberté dans l’organisation de sa journée. Travailler à temps partiel présente aussi des avantages en termes d’absence des risques liés au chômage ou encore les risques de licenciement. Pour autant, cela ne règle pas le problème du manque de sécurité financière lié aux fluctuations du marché immobilier ou au montant des impôts sur le revenu… L’intérêt du travail à temps partiel réside aussi dans l’obtention d’un complément de salaire non négligeable qui peut être bienvenu si l’on veille à faire les bons choix (postes intéressants, secteur porteur. ).

Les inconvénients du travail à temps partiel ? En termes économiques, il faut savoir qu’un salarié ayant un poste à mi-temps gagne moins qu’un salarié qui dispose d’un poste plein-temps.

Travailler à temps partiel : comment s’organiser ?

Travailler à temps partiel est une solution très prisée par les personnes qui souhaitent concilier vie professionnelle et vie privée. Toutefois, la réussite de cette stratégie dépend du choix d’organisation adopté. Si vous ne voulez pas être submergé par le travail tout en ayant la possibilité de profiter de votre famille et des loisirs, l’idéal serait de travailler uniquement quelques heures par semaine. Dans ce cas, misez sur une organisation bien élaborée pour ne pas perdre trop de temps au bureau. Pour pouvoir assurer correctement ses fonctions et arriver à gérer son emploi du temps, il est nécessaire d’avoir un bureau bien rangé qui reflète le dynamisme et l’ambition dont on fait preuve au quotidien. Un espace bien organisé facilite grandement la gestion des affaires courantes.

Le plus important est d’opter pour un style d’aménagement qui correspond aux besoins de chacun :

– Les personnes pressées peuvent opter pour un espace minimaliste où se trouve uniquement le minimum vital (ordinateur portable, agenda…). Cela permet d’optimiser l’espace disponible afin de gagner encore plus en efficacité. – Les personnes qui ont tendance à oublier beaucoup de choses peuvent aménager leur bureau avec des espaces spécifiques tels que les supports publicitaires (cartes postales), les rappels (post-it)… – Les personnes créatives qui aiment passer des heures devant leur ordinateur peuvent installer une table basse confortable sur laquelle elles disposent tous les objets qu’elles utilisent quotidiennement pour crayonner ou faire des recherches informatiques (tasses à café..).

Travailler à temps partiel : les bons conseils

Pour avoir un travail à temps partiel, il faut savoir que vous devez avoir une bonne forme physique.

Il est également important d’être en mesure de gérer votre temps.

Il n’est pas rare que les personnes qui ont une activité à temps partiel ont des horaires décalés, ce qui implique qu’elles doivent être disponibles 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7. Si vous avez besoin d’un emploi flexible, cette option peut alors s’avérer être la meilleure solution pour vous. En effet, certains postes offrent la possibilité de travailler selon les horaires que vous souhaitez.

Votre salaire sera alors calculé au prorata du nombre d’heures travaillées par rapport au nombre d’heures fixées par le contrat initial.

Il faut savoir qu’il existe également des agences spécialisées en placement de personnel à temps partiel qui peuvent vous aider à trouver un emploi selon vos disponibilités et votre expérience professionnelle.

Travailler à temps partiel : les pièges à éviter

De nos jours, le travail à temps partiel est de plus en plus apprécié par les salariés. Cependant, il est important de savoir que ce type d’emploi comporte des risques et peut s’avérer être une source de problèmes. Pour éviter ces derniers, voici quelques conseils à suivre : Choisir un secteur qui vous intéresse Vous aurez beaucoup plus de chances d’être embauché si vous postulez pour un emploi dans votre domaine ou dont le secteur peut correspondre à l’activité de votre entreprise.

Il se peut qu’on ne vous propose pas forcément le poste que vous souhaitez, mais il n’y a rien de mal à choisir un emploi qui ne correspond pas entièrement à votre profil. Faire preuve d’adaptabilité Si on vous propose un travail qui ne correspond pas du tout au poste pour lequel vous postulez, soyez flexible et adaptez-vous au fur et à mesure. Par exemple, si on veut faire carrière comme vendeur en magasin, on peut choisir un travail temporaire chez MacDo afin d’acquérir l’expérience requise pour prétendre au poste convoité.

Les pièges du portage salarial Le portage salarial est avantageux pour les individus qui souhaitent développer une activité en toute autonomie sans forcément devoir créer une entreprise individuelle ou bien encore la gérer au quotidien. Cependant, ce système comporte des risques et des inconvénients qu’il faut prendre en considération avant de se lancer dans cette voie professionnelle.

Le travail à temps partiel est un contrat de travail qui permet à la personne d’avoir une activité professionnelle réduite ou suspendue. On parle alors de travail à temps partiel choisi.